Un cadeau du Père Noël chez Troc.com

Posté par: Franchising Belgium

Une enquête en ligne a été conduite  par le bureau iVOX pour le compte de l'enseigne de franchise Troc.com et un autre site de vente et achat de seconde main. Quelque 1.000 Belges ont été interrogés pour connaître leur position quant au fait d’offrir ou de recevoir un cadeau de seconde main pour Noël. L'enquête est représentative en termes de langue, de sexe, d'âge et de niveau d'éducation. La marge d'erreur maximale est de 3,02%. Popularité d'un cadeau de seconde main pour Noël Les cadeaux de Noël de seconde main sont plus populaires que jamais. Cette année, près d'un Belge sur trois (32,4%) envisage d'en déposer un ou plusieurs sous le sapin. Une idée qui fait mouche: 39,3% des Belges se disent tout aussi heureux avec un (ou plusieurs) cadeau(x) de seconde main. Voilà ce qui ressort de l’enquête conduite par iVOX auprès de 1.000 Belges, à la demande de l'enseigne de franchise Troc.com et d'un site de petites annonces de seconde main. Voilà un moment, déjà, que les deux entreprises constatent cette tendance et enregistrent plus de 15% d'augmentation des ventes de cadeaux de seconde main. Selon l'enquête, près d'un(e) Belge sur trois (32,4%) prévoit de un cadeau de seconde main sous le sapin cette année et 40% d'entre eux comptent y consacrer un budget d'au moins 50 euros. Pierre Boseret, directeur général de Troc.com Belgique: “Les Belges n'ont rien contre l'idée de recevoir un cadeau 'usagé'. Chaque année, au cours des semaines précédant les fêtes, nos 28 magasins sont envahis par des férus de bonnes affaires. Le fait que les produits sont généralement moins chers (49,7%) n'y est certainement pas étranger, mais l'aspect écologique consistant à pouvoir offrir une seconde vie à un objet est également jugé important (32,4%). Et puis, il y a le côté 'originalité' du cadeau: 25,9% des Belges veulent le mettre en avant.” L'originalité fait la valeur Pour un nombre croissant de Belges, il n'y absolument pas d'obligation à ce qu'un cadeau de fin d'année soit neuf. A entendre plus de la moitié d'entre eux, le choix d'un article de seconde main montre l'effort supplémentaire accompli par le donateur pour mettre la main sur un cadeau original. Ce qui lui donnerait encore plus de valeur. Que ce soit chez les hommes ou les femmes, les livres et les BD représentent les plus populaires pistes à suivre en matière de cadeau de seconde main À Noël, 6 Belges sur 10 préfèrent cependant ne pas recevoir un cadeau de seconde main. Pour quelle raison? Principalement parce qu'ils ignorent sa provenance, qu'ils préfèrent un cadeau neuf et surtout parce qu'il s'agit d'objets déjà été utilisés. Souhaitez-vous avoir plus d’information sur la franchise de Troc.com, cliquez ici.