Service à table et personnalisation : Mc Do 2.0

Posté par: Franchising Belgium

Jeudi 28 janvier, en compagnie de deux franchisés, l’entreprise américaine a tiré son bilan de l’année 2015 et dévoilé son projet Mc Do 2.0 à la presse. En Belgique, ce concept est déjà utilisé dans sept points de vente en franchise.  

Dans le restaurant en franchise rénové de Sint-Pieters-Leeuw, le géant en restauration rapide a présenté les Mc Donald’s du « futur » pour la Belgique. « Notre objectif est d’avoir une vingtaine de restaurants comme celui-ci, fin 2016. », affirme Kristel Muls, responsable de la communication pour Mc Donald’s. Concrètement, la chaine de restauration investit dans un service à table et sur des produits de qualité. Fini donc les hamburgers cuits à l’avance et qui attendent sagement qu’un client les commande, place aux hamburgers personnalisés et préparés à la minute juste pour les clients. « Les clients peuvent désormais commander leur repas sur des écrans, au lieu de faire la file. Tout le reste se passe en coulisse, le pain est cuit puis garni et la viande cuite est disposé sur le hamburger. Le plateau est ensuite amené à table, le client ayant préalablement indiqué dans quel zone il se trouvait.», explique  Jean Luc Chantraine, franchisé de 7 restaurants. Les cuisines ont donc été rénovées et sont adaptées pour ce service, tout est informatisé. De plus, les employés ont reçu de nombreuses heures de formation pour s’habituer à ce nouveau système.

Se concentrer sur les clients 

Evidemment, un Mc Do 2.0 demande du personnel supplémentaire, un à deux collaborateurs en plus par restaurant. Pour Stephan De Brouwer, CEO de Mc Donald’s Belgique, il vaut mieux « se concentrer sur la personne. Le client recherche une expérience. Il faut investir dans du personnel pour avoir un contact avec les clients. Nous pensons que c’est la carte gagnante pour les années à venir. Le digital est un outil mais pas un but en soi. » 

Jusqu’ à présent, le pari pris par Mc Donalds a l’air de tenir la route. « Les retours sont jusqu’à présent positifs, les clients affirment mieux goûter les différents aliments présents dans le burger. Néanmoins, certains se plaignent que le fromage ne soit pas toujours fondu.», rapporte un employé en cuisine. Un concept qui devrait voir le jour à termes dans de nombreux restaurants en franchise. 
S.P.