Saint-Valentin : grande affluence dans les magasins ce samedi

Posté par: Franchising Belgium


Avec les nombreux petits cœurs qui ont envahi les artères commerçantes, difficile d’oublier que ce samedi, nous fêtons la Saint-Valentin. De nombreux consommateurs reportant leurs achats jusqu’à la dernière minute, les commerçants s’attendent à une grande affluence vendredi et samedi. C’est ce que révèle une enquête menée par Comeos, la fédération du commerce et des services.

Pour les commerçants, la Saint-Valentin constitue le principal événement de février. Comme cette fête tombe un samedi cette année, ils s’attendent à des ventes exceptionnellement bonnes, surtout le vendredi 13 et le samedi 14 février. Pour le commerce en ligne, le pic devrait déjà être atteint mercredi ou jeudi dernier.

Les commerçants misent de plus en plus sur l’ambiance : ils décorent leur magasin selon le thème du moment et prévoient pour la Saint-Valentin des espaces réservés aux cadeaux pour elle et pour lui. Les cadeaux traditionnels demeurent populaires : parfum, montres, lingerie, sacs à main et fleurs. Pour les parfums, les bons-cadeau connaissent un franc succès : l’élu(e) de votre cœur peut ainsi choisir celui qui lui convient le mieux.

Du huitième baromètre du commerce de Comeos, une étude annuelle réalisée par Trendhuis auprès de 4.000 Belges âgés de 16 à 65 ans, il ressort que lorsqu’ils achètent des produits de beauté et de soins , les clients accordent de l’importance à l’expérience qu’ils ont du produit (82,2%), aux promotions (71,1%) et aux ingrédients naturels (51,8%). Autre constat marquant : les femmes trouvent les ingrédients naturels nettement plus importants que les hommes (58,5% contre 40,7%). Les jeunes (de 16 à 19 ans) accordent plus d’attention à l’aménagement du magasin (23%) et à l’emballage du produit (47%), tandis que les consommateurs plus âgés (51 à 65 ans) privilégient la sécurité et la notoriété du produit (82%) ainsi que les promotions (74%).

Lorsqu’il s’agit d’acheter des produits de beauté ou de soins, la moitié des personnes interrogées optent pour une marque A, 26% pour une marque de magasin.

Source : Comeos