Près de 4 Belges sur 10 achètent des articles de seconde main

Posté par: Franchising Belgium

Entre les magasins physiques et ceux en ligne, le verdict est le même: la vente d'objets de seconde main cartonne! Au cours des douze derniers mois, près de 4 Belges sur 10 (37%) ont acheté des articles de seconde main. C'est ce qui ressort de l'enquête tout à fait unique lancée de concert par ces trois grands acteurs: Les enseignes en franchise Troc.com, Cash Converters et 2ememain.be. Elle a été conduite en septembre par le bureau iVOX et a permis d'interroger plus de 2.000 Belges. Les plus populaires achats en seconde main? Les livres et les bandes dessinées (31%) devant les vêtements (28%) et les articles de décoration (18%). Le marché de seconde main a le vent en poupe! 37% des Belges ont acheté des articles de seconde main au cours des douze derniers mois. Pour plus d'un quart d'entre eux (27%), c'était davantage que l'année précédente. Pour 4 acheteurs sur 5 (82%), les prix moins élevés constituent un argument en faveur d'articles usagés. 38% jugent simplement amusant de chiner et, pour 24% des personnes interrogées, la motivation vient de dénicher un article original impossible à trouver aujourd'hui à l'état neuf. Mais l'environnement est un autre facteur d'influence de nos comportements d'achat: ils sont 28% à avoir acheté des articles 'usagés' afin de s'inscrire dans un mouvement durable, de recyclage. Pour près de 3 Belges sur 10 (28%) ayant acheté des articles de seconde main, la dépense a dépassé la barre des 100 euros. Et ils sont 8% à avoir déboursé plus de 300 euros. Près de la moitié des acheteurs (45%) ont déniché leurs articles de seconde main sur un site de petites annonces. Ils sont presque aussi nombreux (42%) à avoir poussé la porte d'un magasin de seconde main. Les brocantes et autres marchés aux puces restent également populaires: c'est là que 40% des Belges qui ont acheté des articles de seconde main au cours des douze derniers moisen 2015 ont trouvé leur bonheur.  Pierre Boseret, Directeur Général de la franchise Troc.com Belux: ”De plus en plus de gens pensent 'seconde main'. Pour eux, tout ne doit pas forcément être nouveau. En revanche, ils apprécient de se lancer à la recherche de quelque chose d'original qui n'est plus disponible à l'état neuf. En  offrant une deuxième vie à ces objets, ils réalisent une économie et soutiennent l'environnement. La cerise sur le gâteau, c'est qu'ils en tirent un sentiment positif (77%).” “Ce qui est considéré comme inutile par certains peut être vu comme un trésor pour d'autres. 42% des gens qui ont vendu au cours des 12 derniers mois des biens d’occasion, ont gagné plus de 100 euros en triant leurs affaires et en revendant ceux dont ils n'avaient plus usage. Pour 13%, l'opération a même permis d'engranger plus de 300 euros! Souvent, les Belges ne sont pas conscients de ce qu'ils peuvent encore obtenir de leur vieux smartphone ou de leur ancienne tablette. Dans nos magasins, on a par exemple offert jusqu'à 450 euros pour un iPhone 6”déclare Kevin Kaeses, directeur général de la franchiseCash Converters Belgique. Méthodologie L'enquête en ligne a été conduite du 7 au 16 septembre par le bureau iVOX pour le compte de Troc.com, 2ememain.be et Cash Converters. 2.000 Belges ont été interrogés quant à leurs articles usagés et à leur comportement de revente de ceux dont ils n'ont plus besoin. L'enquête est représentative en termes de langue, de sexe, d'âge et de niveau d'éducation. La marge d'erreur maximale est de 2,08%. Parmi ses enseignes, deux réseaux de franchises : Troc.com et Cash Converters À propos de Troc.com Le tout premier magasin Troc a ouvert ses portes en France en 1982. Aujourd’hui, Troc.com est devenu un gigantesque réseau de franchise, riche de 130 points de vente répartis dans six pays (Belgique, Luxembourg, France, Suisse, Allemagne et Espagne). Le premier magasin TROC de Belgique a été ouvert en 1996. Aujourd'hui, le réseau de franchise belge compte 28 points de vente, dont 7 en Flandre, 5 à Bruxelles et 16 en Wallonie. Un expert de Troc.com fixera la valeur des objets avec le client.  Soit il décide de vendre son bien directement contre argent comptant, soit il le laisse en dépôt où il sera présenté de manière optimale dans la salle d’exposition et placé en temps réel sur le site internet. Comment fonctionne le dépôt-vente? Dès que l’objet a trouvé un acquéreur, le montant convenu est versé sur le compte du déposant. En tant qu’intermédiaire, Troc.com perçoit une commission qui varie du prix de vente. Troc.com : vendre/acheter, toujours une bonne affaire.www.troc.com À propos de Cash Converters Créé à Perth (Australie) en 1984, Cash Converters est le leader mondial de l’achat-vente d’articles de seconde main de qualité. Le groupe compte plus de 700 enseignes à travers le monde. Cash Converters achète et vend une gamme très étendue de produits quasi-neufs, principalement dans le multimédia (smartphones, tablettes et PC, HIFI,  télévision, DVD, photographie, …), les jeux vidéo, les instruments de musique, le petit électroménager, le sport, le petit outillage,  le jardinage et la bijouterie. L’enseigne en franchise Cash Converters fêtera ses vingt ans de présence en Belgique en 2017 et l’ouverture d’un trentième magasin en décembre 2016. Cash Converters compte 1,2 million de clients en Belgique, qui y achètent et vendent en moyenne plus de 2 millions d’articles par an.