Monceau Fleurs : Laurent Amar se désengage de l’actionnariat

Posté par: Franchising Belgium

Selon l'agence de presse Reuters, Laurent Amar, le petit-fils du fondateur de l'enseigne de franchise Monceau Fleurs, sortirait de l'actionnariat suite à à des divergences internes.

Le holding GMF qui contrôle Monceau Fleurs sera détenu à 100% par le fonds d'investissement français Perceva et détiendra 89,5% du capital de l'enseigne. 

Pour rappel Monceau Fleurs avait changé d'actionnariat en novembre 2013 suite à une OPA qui a permis une recapitalisation de € 26 millions. Le fonds Perceva contrôlait alors près de 80% du capital du holding de contrôle GMF.

Le holding procédera à une augmentation de capital de € 5,5 millions pour le financement du redressement et du développement de l'enseigne. L'exercice 2103-2014, clos en septembre 2014 devrait afficher un résultat opérationnel positif alors qu'il dégageait une perte à l'exercice précédent. Le groupe fait état d'un chiffre d'affaires trois fois supérieur à celui d'un fleuriste traditionnel.

Près de 45% des membres du réseau sont des multifranchisés.

En Belgique, l'enseigne française a fêté son cinquième anniversaire l'an dernier, depuis l'installation de son premier à Ixelles (Bruxelles) sur la Chaussée de Waterloo. Son master franchisé Erwann Ludot a depuis lors ouvert trois autres magasins, un à Uccle et deux autres en Brabant wallon, le premier à Genappe et le dernier en date ouvert en novembre 2013 à Braine l'Alleud.