McDonald’s annonce les premières mesures de son plan de relance

Posté par: Franchising Belgium

Le nouveau CEO de McDonald's, Steve Easterbrook a dévoilé ce lundi les grandes lignes de son plan de relance de l'activité, qui passera aussi par une restructuration de l'organisation au niveau mondial et une mise en avant de la franchise.

Il souhaite doper la croissance opérationnelle, relancer l'attrait de la marque et créer de la valeur sur le plan financier.

Dans les faits, le numéro un mondial de la restauration rapide prévoit de se réorganiser dès le 1er juillet 2015 en 4 grands segments de marché :

* les Etats-Unis (qui représentent 40% de son bénéfice d'exploitation),

* les grands marchés internationaux (dont l'Australie, le Canada, la France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne, eux aussi à l'origine de 40% des profits) qui offrent des opportunités similaires de croissance,

* les marchés à forte croissance et avec un potentiel certain de franchise (à commencer par la Chine et la Russie, mais aussi la Corée du Sud, les Pays-Bas, la Pologne, l'Espagne, la Suisse et l'Italie) et

* les marchés dits de 'fondements', c'est-à-dire le reste des marchés dans la constellation McDonald's, chacun d'entre eux avec le potentiel d'opérer et de se développer selon le modèle de la franchise.

Qui dit nouvelle structure dit nouveau management selon les marchés :

Mike Andres restera à la tête de la division américaine, tandis que Doug Goare, l'actuel patron de l'Europe, chapeautera les 'grands marchés', Dave Hoffmann,actuel responsable de la zone Afrique/Moyen Orient/Asie-Pacifique (APMEA) sera en charge des marchés à haut potentiel de développement et Ian Borden, actuel directeur financier de la zone APMEA, assumera la direction des marchés de fondements.

L'autre volet du plan stratégique de McDonald's doit passer par un plus grand recours à la franchise, avec 3500 restaurants appelés à redevenir franchisés d'ici à 2018.

L'objectif est de passer des 81% actuels à 90% de restaurants franchisés avant la fin 2018, un changement significatif puisque le plan précédent ne parlait que de refranchiser 1.600 restaurants jusqu'en 2016.

Parallèlement, le groupe compte générer autour de $ 300 millions d'économies nettes annuelles,dont la majorité devrait se réaliser fin 2017.

Enfin, McDonald's dit vouloir distribuer entre $8 et $9 milliards en 2015 et se donne comme objectif d'atteindre le haut de son objectif de redistribution de $18 à $20 milliards sur trois ans d'ici à la fin 2016.

La Belgique n'est pas mentionnée dans ce communiqué de l'enseigne sans doute vu la taille du marché belge relativement faible au niveau du chiffre d'affaires mondial et aussi parce sur les 70 restaurants du réseau belge, 69 sont déjà entre les mains de 22 franchisés.