Le réseau de franchise Cash Converters ouvre son trentième magasin en Belgique

Posté par: Franchising Belgium

Le réseau de franchise Cash Converters, leader mondial de la seconde main de qualité, poursuit son expansion et sa croissance en Belgique. La chaîne australienne, qui compte plus de 700 magasins à travers le monde, ouvre en ce mois de décembre, à l’aube de ses vingt ans de présence sur le marché belge, une trentième magasin de franchise dans le sud du pays, à Messancy (Arlon). Avec un chiffre d’affaires en progression de 14% en Belgique, le numéro 1 de l’achat-vente de produits de seconde main connaît une progression impressionnante, qui s’intensifie encore en période de fêtes.  Arlon (Messancy), l’évolution logique, bénéfique à l’emploi local Si le réseau de franchise Cash Converters  était déjà bien ancré en Belgique francophone, la province du Luxembourg demeurait jusqu’à peu démunie d’un magasin de cette enseigne. Depuis début décembre, avec l’ouverture d’un magasin à Messancy tout près d’Arlon, le trentième magasin belge de Cash Converters vient d’accueillir ses premiers clients. Situé sur le centre commercial Cora, Route d’Arlon 220, le tout nouveau Cash Converters dispose d’une superficie de 450m2. Idéalement situé dans l’angle des « trois frontières », le nouveau Cash Converters est le « dernier-né » de Stéphane Vanhauwaert, qui connaît bien la région, pour avoir travaillé à Arlon pendant plusieurs années. Il s’agit de sa troisième magasin Cash Converters de ce franchisé, après celles de Jambes et d’Etterbeek. « Pour répondre aux attentes du public belge et offrir également cette opportunité aux Luxembourgeois et Français limitrophes, il était important d’ouvrir un magasin dans cette partie du pays, à fort passage transfrontalier », précise Stéphane Vanhauwaert Une équipe composée de 7 membres de personnel a été mise en place dès l’ouverture. Le réseau de franchise Cash Converters contribue ainsi pleinement à la création d’emplois locaux. Parmi les collaborateurs, de nombreux profils complémentaires, que ce soient des spécialistes des nouvelles technologies ou des experts en instruments de musiques, sont à même de conseiller au mieux les clients. Et si l’offre est semblable à celle que l’on peut retrouver dans les autres magasins, au diapason de l’évolution des tendances de consommation, elle reflète également le tissu local. Des produits liés aux activités régionales, des tronçonneuses ou fendeurs de bûche, ou autres outils utiles aux grandes randonnées à vélo par exemple, garnissent les rayons du magasin.  Le réemploi durable s’invite au réveillon Trente magasins ouverts en vingt ans, un chiffre d’affaires qui progresse chaque année, une offre qui suit scrupuleusement les tendances du marché : Le réseau de franchise Cash Converters, leader du marché de seconde main de qualité, poursuit sa progression dans notre pays. Plus de 2 millions d’articles achetés et vendus chaque année, une clientèle de plus d’un million d’adeptes du réemploi durable, réparti sur 30 magasins : le concept de l’achat et de la vente des produits de seconde main de qualité continue à convaincre de plus en plus de consommateurs.  A l’approche des fêtes, le principe séduit même de plus en plus de personnes, toutes catégories socio-professionnelles confondues. Un nombre croissant de particuliers apprécie en effet l’idée de revendre des articles en parfait état mais dont ils ne se servent pas ou plus et disposer ainsi d’un budget « fin d’année » supplémentaire ou encore de pouvoir faire plus de cadeaux en dépensant moins. De manière générale, le principe d’achat ou de vente de produits de seconde main attire aussi les ménages qui y trouvent une réponse plus écologique et durable face au principe de l’obsolescence programmée. Par ailleurs, les fêtes de Saint-Nicolas, de Noël ou le réveillon de fin d’année sont parfois synonymes de cadeaux reçus et … qui ne plaisent pas totalement. Dans ce genre de situations, Cash Converters offre aussi une solution discrète et efficace. Vendre bien et acheter malin !  Aujourd’hui, le secteur du réemploi durable connaît un essor sans précédent . « Nous ne sommes qu’au début d’une tendance qui va encore se préciser pendant les prochaines décennies », précise Kevin Kaeses, Directeur General de Cash Converters Belgique. Les étudiants qui aménagent leur kot, les couples qui se forment et souhaitent se débarrasser à bon prix de ce qu’ils ont double, les parents qui souhaitent faire plaisir à leur futur petit Mozart en offrant l’instrument de musique qu’il souhaite sans payer le prix plein, l’employé qui vient de se voir offrir par son nouvel employer le même smartphone que celui qu’il vient d’acheter, ce sont autant de cas de figure où nous avons pu répondre rapidement, en toute transparence et dans une ambiance conviviale, aux attentes de nos nouveaux consommateurs », conclut Kevin Kaeses.