Le concept “d’auto-partage”en entreprise favorise le développement de l’enseigne Echowash Mobile

Posté par: Franchising Belgium

 
Face à la demande croissante des automobilistes, l’enseigne a créé, en 2011, l'offre "spécial auto-partage". Aujourd’hui, le réseau se voit confier plus de 200 véhicules chaque mois et cela devrait encore augmenter dans les six prochains mois, selon la direction d’Ecowash Mobile.


« Nous constatons une réelle augmentation de la demande de nos services sur le marché depuis trois mois. Les entreprises et acteurs de l’auto-partage sont dans une dynamique qui annonce les beaux jours de ce nouveau type d’usage du véhicule », déclare Olivier Couly, directeur général d’Ecowash Mobile France.

« Nos clients constatent une fréquentation plus élevée des véhicules lorsque ceux-ci sont bien entretenus et agréables à conduire », souligne Hervé Godey, responsable des opérations et partenariats d’Ecowash Mobile France. 

Créé en Australie en mars 2004 avec  aujourd'hui plus de 60 franchises, Ecowash Mobile s’est développé aujourd'hui dans plus de 10 pays : Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Jordanie, France, Grèce, Roumanie, Etats-Unis, Russie et en Belgique et au Grand Duché de Luxembourg.

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un lavage durable réalisé à la main, sans eau (une économie de 200 litres par lavage) à base de produits naturels biodégradables et sans acide, et à domicile (privé ou pour des flottes de véhicules et concessions). L’enseigne fabrique sa gamme exclusive de produits biodégradables avec une expérience de15 années de recherche et développement dans ce secteur.

En Belgique, la franchise nous est venue du Luxembourg où se trouve situé le master franchisé Vincent Charlier, qui via sa société Skeid de droit luxembourgeois, est responsable pour le développement de l'enseigne dans les régions de Bruxelles-Capitale, de Wallonie et du Grand Duché de Luxembourg. Il exploite sa propre franchise au Luxembourg depuis décembre 2011. 

Les autres franchises belges sont situées à Verviers, Marche-en-Famenne et Arlon.