Charles Vögele se retire de Belgique, mais dément la fermeture des magasins

Posté par: Franchising Belgium

L’enseigne de mode suisse Charles Vögele confirme son intention de se retirer de Belgique, mais dément la fermeture de l’ensemble des magasins belges (41 au total), dont le sort n’a pas encore été déterminé. Eventuelle recherche d’un repreneur « La SA Charles Vögele Belgium souhaite souligner qu’à l’heure actuelle, après la décision de la maison-mère suisse de se retirer du marché belge, aucune décision n’a encore été prise concernant la fermeture des magasins ou un licenciement collectif. Le conseil d’administration désire garder toutes les options d’avenir ouvertes et entamer un dialogue à ce sujet avec le conseil d’entreprise, en toute franchise », a déclaré l’entreprise dans un communiqué. « En attendant cet entretien et les décisions concernant l’avenir de Charles Vögele Belgium, la continuité des activités est garantie et les magasins resteront ouverts », ajoute l’entreprise. A ce stade il est donc possible que la chaîne se mette en quête d’un repreneur pour tous les magasins belges. Pour l’instant les emplois des 210 collaborateurs belges ne sont pas menacés, mais on devine leur inquiétude en attendant les prochaines décisions dans cette affaire. Jamais rentable Présente depuis 1999 en Belgique, l’enseigne Charles Vögele n’a jamais été rentable dans notre pays. Le groupe évoque des circonstance économiques difficiles et la complexité du marché belge. Pour remédier à ces difficultés, un programme stratégique a été lancé dès 2011, avec notamment la fermeture de certains magasins peu rentables. Cette stratégie a permis d’améliorer la situation, mais pas suffisamment pour générer du bénéfice, d’où la décision du groupe d’abandonner ses activités belges. Fondée en 1995, la chaîne suisse compte aujourd’hui plus de 750 filiales dans sept pays (Suisse, Allemagne, Pays-Bas, Autriche, Slovénie, Hongrie et Belgique). Souhaitez-vous avoir plus d’information sur cette enseigne, cliquez ici ou sur le logo dans « les enseignes se développent et cherchent des candidats » sur la homepage. Source: RetailDetail